Accueil du site > Les Témoignages > La passion des traditions

La passion des traditions

mercredi 4 avril 2018, par Joelle Carcano

Mon parcours est particulier. Je ne suis pas née en Arles, je ne suis même pas parisienne, je suis belge, et oui.
Avec mon mari, nous nous rendons dans le Sud de la France depuis une douzaine d’année. Nous avons visité tout ce que nous pouvions visiter. Un jour, des amis, nous ont emmené à une abrivado et ensuite à une course...
le déclic.
Nous avons parcouru la Camargue en long et en large pour voir ces hommes en blanc qui risquent leur vie pour leur passion. Nous avons également remarqué l’élégance des dames qui portent ce magnifique costume qu’est le costume d’Arlésienne. Trop tard... le virus est installé.

Nous sommes allés à un spectacle de Renaud Vinuesa en Arles "La Camargue en Liberté"...
pas de marche arrière possible...
un but, une envie, un rêve. Sur les marches devant les arènes, nous avons rencontré la maman de Renaud, Chantal Tisserand, en costume. Nous avons échangé quelques mots au sujet du costume et des traditions...
2013 - Le hasard a fait que par l’entremise d’un ami commun, Renaud est venu avec son spectacle, chez nous, en Belgique. ...
2015 - Notre ami nous avait demandé de venir "habillé"... le costume que j’avais à l’époque n’était même pas digne d’un déjeuner au pré.
Nous avons vu Chantal... en me voyant, elle a bien failli s’étouffer. Un coin de table et quelques croquis plus tard, nous avons décidé de nous revoir en février. Nous descendons depuis maintenant 6 ans au Festival du film taurin et camarguais de St Geniès de Malgloirès. Hervé, le compagnon de Chantal nous a dit......"si Chantal te prend sous son aile, l’été prochain, vous ferez les spectacles de Renaud avec nous".
En juillet 2016 - Nous étions en Arles, dans les arènes et en costume. Mais, toujours avec Chantal, j’ai pris symboliquement mon ruban aux Saintes Maries de la Mer la journée des Festo Virginienco... Depuis, je suis en "apprentissage
2017... participation à la capelado d’ouverture de la finale de la Palme d’Or à Beaucaire, capelado d’ouverture du 15 août au Grau du Roi...

Ce costume, je l’ai découvert, j’en en rêvé et maintenant, je suis très fière de pouvoir le porter. Je suis très reconnaissante envers ma marraine Chantal Tisserand, grâce à elle, je peux vivre mon rêve. Chantal est une dame merveilleuse, très élégante, et je lui dois beaucoup, j’ai un profond respect pour elle et j’ai énormément de reconnaissance pour elle. Elle est mon modèle, elle est mon "mentor", Le hasard fait bien les choses. Cette passion des traditions, de la bouvine, du costume, elle est là, elle est ancrée en moi. Et il a suffit d’une merveilleuse rencontre pour que tout devienne possible.

Voilà, l’histoire d’une petite belge devenue Arlésienne par passion.

Répondre à cet article

Projet porté par [Tradicioun->www.tradicioun.org]
SPIP Theme by The Masterplan