Accueil du site > Les Témoignages > La passion du costume

La passion du costume

jeudi 22 novembre 2018, par Lugdivine Mannoni

JPEG - 545.6 ko

Toues les histoires commencent généralement par ma grand-mère (ou ma mère) m’a transmis la passion du costume...

Pas la mienne.
Ma curiosité pour cette tradition du costume est née par l’intermédiaire de ma professeure de maternelle. Le spectacle de fin d’année était une pièce de théätre en provençal. Me voilà sur scène "déguisée" en parpaioun.
Intriguée, je demande à rejoindre le groupe de danse folklorique de mon enseignante.
Aussitôt, me voilà baignée dans cette tradition, habillée d’un bonnet et ma jupe gracieusement prêtée par mon groupe.
Quelques danses plus tard, ma prise de cravate passe... Ce costume commençait sérieusement à me plaire.
Comme mentionnée auparavant, ma mère originaire de la ville rose n’avait aucune connaissance en la matière.
De son côté, mon père, éperdument passionné par la bouvine ne s’intéressait que de loin à ces affaires de femme. On me mît sur la route de la première demoiselle des Moulins. Elle m’apprît comment se composait le costume et surtout comment se l’approprier. J’aimais le découvrir et le comprendre.
Vers mes 15 ans, la prise de ruban fut une évidence... Accompagnée par celle qui m’avait appris les secrets de cette tradition, je ne pensais pourtant pas ressentir une telle émotion en voyant mon reflet dans le miroir, coiffée de CE ruban bleu marine.
Ce que j’avais admiré chez certaines m’arrivait.
S’en sont suivies de nombreuses rencontres dans ce milieu, toutes enrichissantes.

Etre en costume est la représentation de l’opposé de ma personnalité.
Il fait ressortir ma part de féminité. Porter des pièces rares, de fins bijoux, des tissus soyeux... Une toilette raffinée me fait sentir femme.
Ce que j’affectionne le plus finalement est peut être la recherche...
Le tissu qui accompagnera au mieux ce ruban, les pièces qui s’accorderont parfaitement pour faire ressortir la beauté de chacune.
Sentir en enfilant ma tenue, la satisfaction d’y avoir travaillé et d’aimer ce qui en résulte.
Mais comprendre ces costumes et et les époques dont ils sont issus peut s’avérer compliqué. J’ai fait des erreurs, peut être même en ferais je encore, mais finalement, se sentir bien dans mon costume est pour moi le réel objectif. Aimer ce que l’on porte et en être fière !
Chacune de nous arrive au costume par différents chemins, chacune a son histoire mais la finalité doit être celle de s’y épanouir et d’y prendre un réel plaisir

Répondre à cet article

Projet porté par [Tradicioun->www.tradicioun.org]
SPIP Theme by The Masterplan