Accueil du site > Les Témoignages > Mes mamés

Mes mamés

dimanche 18 mars 2018, par David Bonnet

Mon intérêt pour le costume d’Arles est parti de cinq photographies que ma grand-mère paternelle et mon arrière-grand-tante paternelle m’ont données un jour.
Cinq petits bouts de papiers qui ont été conservés dans une boite en fer blanc et qui ont traversé le temps et passé deux guerres…

La première c’est une photo d’identité de mon arrière-grand-père, jeune et fier en uniforme, arborant une magnifique moustache. Sur la deuxième, mon arrière grand-mère, élégante en costume simple, ruban bleu marine, eso noire, fichu blanc et jupe claire, assise sur le fauteuil du photographe et tenant dans la main gauche un petit sac noir, elle doit avoir 20 ans.
Les trois photos suivantes, des petits portraits, représentent mon arrière-grand-mère, sa mère (mon arrière-arrière-grand-mère) et sa tante (mon arrière-arrière-grand-tante). « Elles avaient fait faire ces photos, après la guerre de 14, pour obtenir leurs pensions de veuves » m’a raconté mon arrière-grand-tante qui se souvenait encore.
Pour la photo, elles se sont bien habillées, ruban de deuil et costume noir de circonstance, les visages sont graves mais l’élégance est toujours présente.
De là a démarré mon histoire avec le costume d’Arles et les costumes provençaux en général.

Ces cinq photographies sont aujourd’hui encadrées et accrochées au mur de mon salon, tous les jours je les vois, mes mamés, elles me rappellent mes racines, d’où je viens et qui je suis.

Répondre à cet article

Projet porté par [Tradicioun->www.tradicioun.org]
SPIP Theme by The Masterplan