Accueil du site > Les Témoignages > Mon attachement aux traditions provençales

Mon attachement aux traditions provençales

vendredi 2 novembre 2018, par Léonie Branchadell

Bien sûr que j’aime le costume sinon je ne le porterais pas, malgré le fait qu’il ne faut pas se le cacher cela peut être contraignant, mais lorsqu’on se costume pour le plaisir il n’y a pas de contraintes.

J’ai commencé a me costumer à l’âge de 4 ans, c’est ma grand-mère passionnée et fascinée par le costume qui m’a lancé là-dedans. Puis je me suis prise au jeu, et j’ai voulu intégrer un groupe folklorique, pour danser avec les jeunes filles de mon âge, faire de nouveaux costumes… Et ce jusqu’à aujourd’hui, même si on se l’imagine bien, aujourd’hui c’est plutôt une histoire de ruban, de soies…

Pour moi, le costume signifie porter haut et fier les couleurs et les coutumes de son pays en les laissant vivre et perdurer. Le costume est pour moi une manière de montrer notre attachement aux traditions provençales. Bien évidemment dès lors que j’ai pu apprendre le provençal je l’ai fait, ce qui m’a beaucoup intéressé et passionné grâce à la connaissance plus approfondie de nos coutumes et de notre pays d’Arles.

En revanche la bouvine m’intéresse moins, mais il en va de sois avec le costume, car sans elle nos traditions seraient incomplète.

Répondre à cet article

Projet porté par [Tradicioun->www.tradicioun.org]
SPIP Theme by The Masterplan