Accueil du site > Les Témoignages > Une passion familliale

Une passion familliale

vendredi 23 mars 2018, par Tamara Obry Allard

JPEG - 479.8 ko

Je m’habille depuis que je suis née, cette passion m’a été transmise par ma grand mère, mon grand père et ma mère. J’ai porté le costume de fillette jusqu’au costume contemporain en passant par le 1880, louis Philippe, Napoléon 3, 1900 d’Arles et 1900 parisien. Le moteur est tout d’abord mon grand père. Il m’a transmis énormément de savoir en élevage de taureaux et chevaux Camargue, j’ai donc décidé, en sa mémoire, de réouvrir l’élevage de chevaux de mon grand père, en second ma grand mère et ma mère, qui m’ont transmis cet amour pour le costume d’Arles, l’envie de continuer à porter le costume de mes arrières grand-mère et arrière cousine, je veux transmettre cette passion, cette envie de continuer à porter le costume d’Arles. J’ai eu la chance d’avoir une grand mère couturière qui m’a transmis son savoir. Depuis je fais mes propres costumes, fichus etc ...

Mes rapports avec la langue viennent de mes arrière grand-parents tous deux parlaient exclusivement provençal et mon grand père me le parlait lorsque j’étais petite. Avec la Bouvino : je fais parti d’une famille qui est dans la Bouvino depuis 50 ans, d’abord dans les taureaux espagnols puis dans les taureaux Camargue, cette passion est ancrée dans mon corps comme pour les chevaux mon grand père a fait parti des premiers élevage de chevaux Camargue lors de la création du studbook en 1968.

Par rapport aux traditions, ma grand mère, mes oncles, mes cousins ont été capitaine et prieurs de la confrérie des gardians, ma cousine a été ambassadrice du riz et deux de mes cousines demoiselles d’honneur de la reine d’Arles, je suis pour le maintien des traditions, je ne pourrai pas imaginer le provençal, la bouvino ou le costume disparaître. C’est une partie de notre passé qu’il faut continuer à faire vivre dans le présent. Je tiens aussi à parler de l’agriculture qui est aussi une partie de ma vie. Que serait la Camargue sans le riz ? Je veux défendre la cause des agriculteurs, les soutenir dans leurs combats.

Répondre à cet article

Projet porté par [Tradicioun->www.tradicioun.org]
SPIP Theme by The Masterplan